vendredi 26 janvier 2018

(Lecture) Dracula - Bram Stoker



Jonathan Harker, jeune clerc de notaire britannique, est envoyé par son étude dans un sinistre château de Transylvanie afin d'y négocier, avec un certain comte Dracula, l'achat d'une propriété en Angleterre. Il ne tarde pas à découvrir l'effroyable secret de son hôte : cette créature est un mort-vivant, un vampire qui repose dans un cercueil et qui en sort la nuit pour étancher sa soif de sang.

Ma lecture du chef d'oeuvre de Bram Stoker est achevée depuis quelques heures et pourtant, ses personnages continuent de me hanter. Comme tout le monde, j'avais entendu parler du comte Dracula et, je connaissais le mythe des vampires, mais je n'avais encore jamais lu ce grand roman publié en 1897. 
Il paraîtrait que Bram Stoker passait ses journées à la bibliothèque du British Museum, il y étudia des données "du point de vue ethnologique, folklorique, historique et géographique" afin de parfaire son oeuvre... et je dois dire, qu'après l'avoir lu, je confirme le talent et l'immense travail de l'auteur. 

Dès les premières lignes du livre, je me suis laissée happer par l'atmosphère fascinante qui imprègne chacune de ces pages. L'atmosphère sombre, gothique est un charme de plus que nous offre l'auteur, et que j'ai savouré avec délice. 
L'ouvrage se compose de différents extraits des journaux des personnages de premier plan, ainsi que d'articles de presse, de lettres ou de télégrammes, je me suis ainsi senti très proche de Lucy Westenra, de John Seward, des époux Harker et du fameux professeur Van Helsing. 

L'écriture éblouissante de l'auteur a sû mêler sensualité, mystère, frayeur et horreur. J'ai frémis et tremblé en compagnie de Jonathan, Mina et Lucy ; j'ai espéré la victoire et combattu le mal au côté de John et d'Abraham Van Helsing. 
A la lecture de Dracula, je sentais autour de moi, m'épiant, la présence du comte et je sentais la brûlure de son regard flamboyant...Tout au long de cette lecture, même lorsque je ne tenais pas le livre entre mes mains et que je faisais autre chose, le récit m'obsédait. J'avoue avoir même rêvé de ce terrifiant comte Dracula ! A aucun moment je n'ai eu l'envie d'interrompre ma lecture et d'abandonner là, en plein combat, mes chers héros. 
Le roman de Bram Stoker est un très beau moment de lecture, tant pour le talent même de l'auteur, que pour l'atmosphère qui se dégage de ces pages. A lire sans plus attendre !


3 commentaires:

  1. J'avais découvert ce roman au lycée mais, malheureusement, en version abrégée. Les chapitres les plus importants y figurent mais une telle oeuvre se doit d'être lue intégralement... On ne peut pas se contenter d'une version tronquée. Très vite, je me suis sentie frustrée par cette lecture, même si j'ai attendu de nombreuses années avant de me lancer vraiment...Je n'ai lu Dracula dans sa version intégrale qu'en octobre dernier mais je crois que j'ai bien fait d'attendre aussi, quelque part.... Je me souviens que cette lecture m'avait impressionnée... Ca a moins été le cas cette fois mais j'ai quand même été effrayée par moments et j'ai adoré faire sa lecture au moment d'Halloween...
    J'ai beaucoup aimé l'écriture de Stoker moi aussi, ainsi que le fait qu'il donne la parole à tous ses personnages.
    Bref, une très bonne lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il y a des passages qui impressionnent. Et comme tu le dis si bien, c'est vraiment intéressant que l'auteur est donné la parole à tous ses personnages, cela donne une autre dimension au récit je trouve. Merci de ton passage ici. Bises

      Supprimer
  2. Une lecture impressionnante, tu as raison.

    RépondreSupprimer

Merci de votre visite, à bientôt !